Faucon
(21 Mars – 19 Avril)

RÉSUMÉ

  • Influence de la Terre : Période de L’Éveil.
  • Vent influent : Vents d’Est.
  • Totem : Aigle.
  • Direction : Nord-Est.
  • Élément prédominant : Feu.
  • Clan élémentaire : Épervier (Feu).
  • Fonction : Initier.
  • Totem natal et animal . Faucon.
  • Totem végétal : Pissenlit.
  • Totem minéral : Opale.
  • Totem de polarité : Corbeau.
  • Couleur : Jaune-vert.
  • Vibration musicale : Do dièse.
  • Personnalité : Actif – Violent – Impétueux.
  • Sentiments : Prompt à s’enflammer.
  • Intention : Activité – Recommencements.
  • Nature : Impulsif.
  • Traits positifs : Esprit entreprenant, aventureux, âme de pionnier, affabilité.
  • Traits négatifs : Égoïsme. Égocentriste. Impatience. Ostentation.
  • Instinct sexuel : Facilement éveillé. Vif, fougueux, passionné.
  • Compatibilités : Saumons et Hiboux.
  • But conscient : Initier et diriger.
  • Désir inconscient : Connaître par expérience personnelle.
  • Chemin de vie : Affirmer l’individualité par le discernement.
  • Alchimie spirituelle : Prédominance du yang.
  • A cultiver : Patience – Persévérance – Compassion.
  • A éviter : Vanité – Orgueil – Intolérance.
  • Totems de départ : Faucon – Aigle – Épervier – Pissenlit – Opale – Corbeau.

EXPRESSION DE LA PERSONNALITÉ.

Adulte

Pareils aux nouvelles pousses du printemps, les natifs de la période de L’Éveil sont des « fonceurs » et réussissent à entraîner les autres dans leurs projets ; mais leur intérêt s’évanouit quand un nouveau projet est bien avancé et ils se cherchent alors un autre cheval de bataille .

Extroverti, exubérant, infatigable, entreprenant, énergique, le Faucon semble fait pour l’action. Les Faucons sont des initiateurs, mais leur impulsivité les amène parfois à porter des jugements hâtifs qu’ils regretteront peut-être par la suite. Leur nature optimiste et leur volonté tenace leur permettent cependant de surmonter échecs et déceptions, de s’élever au-dessus de l’adversité.

Ils ont un sens poussé de l’indépendance et si leurs associés ou leurs collègues ne sont pas immédiatement séduits par leurs idées, ils sont toujours prêts à « faire cavalier seul ». Ils ont une imagination active qui, alliée à un enthousiasme contagieux, les incite à exagérer et à romancer les faits.

Les Faucons ne sont pas les meilleurs diplomates du monde. En effet, leur franchise et leur tendance à « dire tout ce qu’ils pensent » les expose à un manque de tact qui peut les entraîner parfois dans des situations impossibles.

Comme nous l’avons vu, ils sont fortement influencés par l’élément Feu, auquel ils doivent une nature énergique et enthousiaste, mais aussi impulsifs et très susceptibles. Leur feu est dévorant mais ne brûle pas longtemps ; ils doivent donc apprendre à le maîtriser. Ils doivent prendre garde à ne pas se laisser entraîner par l’orgueil et la vanité. Ils ont tendance à vivre pour l’instant présent, se coupant facilement du passé et négligeant les conséquences à long terme. Pour eux, seul le présent compte.

Traits positifs : âme de pionnier ; aventureux ; entreprenant ; courageux ; énergique ; affable.

Traits négatifs : Égoïste ; égocentrique ; impulsif ; impatient ; coléreux ; comportement ostentatoire.

Orientation professionnelle : Théâtre ; activités aventureuse ; dentisterie ; électronique ; ingénierie ; pompier ; coiffure ; joaillerie ; journalisme ; forces armées ; sports professionnels • sténographie ; chirurgie.

Enfant

Le petit Faucon commence à marcher avant la plupart des autres enfants ; mais ceci l’expose aux accidents et ses parents doivent le surveiller pour lui éviter de se blesser en tombant ou en se cognant.

Il est affectueux et sympathique, mais passablement exigeant ; sa nature fougueuse ne tarde pas à se révéler dans les colères qu’il pique chaque fois que l’on ne cède pas à ses exigences. Son impatience se manifeste aussi de bonne heure : il n’aime pas attendre ; il veut être servi tout de suite, une caractéristique qu’il gardera toute sa vie si on ne le corrige pas.

Les enfants Faucons ont besoin d’une certaine discipline dès leur plus jeune âge, sinon ils souffriront davantage quand, adultes, ils rejetteront l’autorité et la compétition. Mais si on les brusque, ils risquent de devenir franchement désagréables.

Ils adorent écouter des histoires et en grandissant ils prennent goût à la lecture. Ils sont intelligents, mais ne font pas suffisamment d’efforts dans leur travail scolaire ; ils ont besoin d’encouragement. Ils semblent davantage stimulés par les compliments et les incitations que par les punitions. Ils réagissent négativement aux critiques qu’ils ressentent comme une agression.

Il faut veiller à ce qu’ils soient toujours occupés et actifs, car l’oisiveté les entraîne à faire des bêtises, mais ils ont besoin de beaucoup de sommeil pour récupérer. Si on les prend par la douceur et de manière intelligente, ils se montreront dignes de ce que l’on attend d’eux.

Parent

Les parents Faucons ont tendance à être assez sévères ; mais à mesure qu’elle grandit, leur progéniture affiche un goût de plus en plus prononcé pour l’indépendance. L’homme fait généralement un bon père, mais n’admettra pas toujours d’être relégué en seconde position dans le cœur de son épouse. Il peut se montrer dogmatique voire tyrannique avec ses enfants pendant leur adolescence, en particulier en ce qui concerne le choix de leur métier ou même de leurs amis. La femme Faucon est une bonne mère, sans toutefois aller jusqu’à « couver » ses enfants. Sa nature imaginative lui permet de créer un univers dans lequel ses jeunes enfants se sentent bien.

INFLUENCE TERRESTRE : Période de L’Éveil.

La période de l’Éveil est le premier des trois cycles printaniers ; elle inaugure le cycle oriental de la croissance et de l’illumination, au moment de l’équinoxe de printemps, le 21 Mars.

Les gens qui naissent entre le 21 Mars et le 19 Avril arrivent sur Terre au moment du cycle annuel où ce qui était plongé dans le sommeil et les ténèbres de la Terre, pendant l’hiver, s’éveille à une nouvelle vie. Les natifs de cette période manifestent la jeunesse de l’énergie vitale qui exige des soins patients et attentifs pour parvenir à son plein épanouissement. Ces êtres « en bouton » sont pareils aux graines qui percent le sol de leur première pousse, au début du printemps, pareils aux bourgeons qui éclatent sur les arbres et les végétaux débordants d’énergie, mais pas encore pleinement conscients du monde extérieur. Ils sont mus par un besoin impérieux de s’affirmer en tant qu’individus. Ce dont il leur faudra prendre conscience, c’est qu’il ne sont pas seuls au monde et que les idées qui semblent jaillir si aisément de leur esprit ne renferment qu’un potentiel : pour parvenir à maturité et se concrétiser, elles ont besoin des autres. La Période de l’Éveil apporte l’énergie nécessaire à la croissance rapide et au changement, car c’est l’une des périodes de croissance les plus rapides du cycle annuel de la Terre. Aussi les natifs de la Période de l’Éveil sont promis à un développement rapide, et ce faisant ils apprennent la leçon commune à tout ce qui croît : la faculté d’adaptation. Car le but de leur vie, c’est entre autres l’apprentissage de la patience et de la persévérance, et tout particulièrement de l’adaptation sans compromission au niveau des idées et des principes. La Période de l’Éveil commence à l’équinoxe de printemps, qui marque l’arrivée du printemps, le moment où la Terre Mère fait éclore la vie qu’elle a portée en elle durant tout l’hiver. C’est l’époque de la renaissance dont la mort portait déjà la promesse. C’est la résurrection à une vie nouvelle de ce qui semblait mort et à jamais disparu dans l’invisible. Son message éclate de toutes parts : dans les feuilles vertes dont se couvrent les arbres, dans l’herbe tendre qui tapisse le sol, dans les plantes en bouton et dans l’épanouissement des fleurs printanières qui ouvrent leur cœur pour lancer leur message de joie et d’émerveillement. Ce message est celui de l’éveil, mais aussi du réveil, car c’est l’époque du renouveau. Elle apporte avec elle les vents printaniers qui renouvellent l’air et soufflent sur notre vie ; ils nous donnent la force nécessaire pour éliminer les déchets accumulés au cours de l’hiver. C’est l’époque où nous mettons notre tenue printanière, qui souligne par ses teintes lumineuses l’impression générale de renouveau.

INFLUENCES SOLAIRES.

En ce début de la saison du printemps les énergies solaires s’intensifient et engendrent une nouvelle vie. Aussi les natif: de ce mois n’hésiteront pas à plonger avec enthousiasme dans le monde de l’expérience pratique et à rechercher des occasions de déployer leur créativité. Ils chercheront à explorer l’univers mental et à étudier des questions d’ordre morale.

On peut dire qu’ils sont d’un tempérament chaleureux. Parfois une certaine timidité, un manque d’assurance, pourrait. passer pour de la froideur, voire de l’indifférence. Mais derrière cela, au plus profond d’eux-mêmes, se trouve une affection chaleureuse qu’il faut savoir éveiller par la douceur

Signe solaire correspondant : Bélier.

VENT INFLUENT : Vents d’Est.

Les vents d’Est printaniers incitent à sortir de chez soi après la période de réclusion hivernale ; c’est pourquoi l’une des caractéristiques qui leur est associée est l’ouverture d’esprit. C’est quelque chose dont le besoin risque se faire sentir chez les natifs de la Période de l’Éveil. Quand ils garderont l’esprit ouvert vis-à-vis d’une situation à laquelle ils se trouvent confrontés, ils seront en harmonie avec les énergies dont ils subissent l’influence ; mais si d’aventure ils adoptent une attitude rigide ou dogmatique, s’ils se ferment, le courant d’énergies cessera de circuler, ce qui engendrera obstacles et difficultés. Du fait que les vents d’Est viennent de la direction de l’aube et du soleil levant, ils sont aussi associés à l’éveil, à une prise de conscience : la lumière révèle peu à peu ce qui était jusqu’alors caché ou voilé. Les natifs de cette période éprouveront un besoin de lumière dans tous les domaines ; un besoin de voir les choses plus clairement, de savoir pourquoi ils sont ainsi faits, de comprendre le fonctionnement des choses. Ils sont soumis à la puissance de l’Est — à l’esprit ou à l’intelligence de l’Est, pourrait-on dire — dont les énergies stimulent le désir d’entreprendre de nouveaux projets, de relever de nouveaux défis, de reprendre les choses à zéro. Un totem qui permettait aux Indiens d’entrer plus facilement en relation avec une force spirituelle aussi intangible, et le totem utilisé par de nombreuses tribus comme symbole de l’Est, était l’aigle. Celui-ci se caractérise par sa vue perçante, et la faculté de voir loin était considérée comme une caractéristique importante de l’Est. Ceci intéresse particulièrement les natifs de la Période de l’Éveil, car cette faculté leur rappelle l’importance de ne jamais se précipiter pour agir —même si les avantages immédiats semblent évidents — la nécessité de prévoir les choses à l’avance et d’examiner les conséquences à long terme de toute action envisagé.

Comme l’influence de la puissance de l’Est s’exerce avant tout sur l’esprit, les natifs de la Période de l’Éveil auront tendance être attirés par des choses qui privilégient les considérations d’ordre spirituel ou les questions d’ordre moral ils seront entrainés dans des expériences qui ont pour but d’attirer leur attention sur la valeur des principes.

ÉLÉMENTS INFLUENT : Feu.

Le Feu élémentaire est associé au plan d’existence spirituel qui est perçu non pas avec les yeux, les oreilles ou le toucher, mais avec le coeur. II est appréhendé grâce à l’amour, non pas celui ou l’on recherche son propre plaisir, mais celui qui est don de soi. C’est l’une des grandes expériences que feront les natifs de la Période de l’Eveil. Le Feu élémentaire se manifeste en eux par un enthousiasme débordant pour les choses qui les intéressent et, s’ils n’apprennent pas à contrôler cette énergie, par l’impulsivité et un tempérament prompt à s’enflammer. Grâce à l’énergie du Feu élémentaire qui les anime ils sont toujours hyperactifs. De plus, ils seront créatifs, enthousiastes, doués pour toutes sortes de choses et extrovertis, autant de traits caracteristiques du Feu élémentaire.

CLAN ELEMENTAIRE : Clan de l’Épervier.

L’épervier est un magnifique oiseau de proie dont le vol est spectaculaire. L’épervier roux était vénéré par de nombreuses. tribus indiennes ; ses plumes étaient précieusement conservés; et utilisés dans les cérémonies rituelles, en particulier pour les guérisons. On l’associait souvent au phénix, l’oiseau de feu mythique qui renaissait de ses cendres et symbolisait l’énergie rayonnante, l’éclat des nouvelles pistes, l’éclair d’intuition et le tonnerre du changement soudain. Le clan élémentaire nous renseigne sur la fonction principale de ses membres, sur leur apport fondamental au reste de la tribu ou de la communauté. Le Clan de l’Épervier peut être considéré comme celui des penseurs, des inspirateurs et des dirigeants. Les natifs de la Période de l’Éveil sont les « initiateurs », les pionniers qui montrent le chemin aux autres. Ce sont ceux qui créent de nouvelles activités grâce à la chaleur de leur feu intérieur. Les natifs de la Période de l’Éveil sont toujours à la recherche de nouvelles entreprises et démarrent de nouveaux projets que d’autres poursuivront. Ils allument de nouveaux feux que d’autres entretiendront. Ils possèdent un sens intuitif qui se manifeste par de brusques éclairs d’illumination ; mais ils doivent se faire conseiller par des gens du clan nés à d’autres périodes pour apprendre à développer ce sens intuitif, car souvent il leur donnera la clairvoyance nécessaire pour prendre les décisions importantes. Comme le Feu élémentaire exerce son influence à la fois sur le plan de la direction et du cycle, ils doivent prendre garde à ne pas manifester leurs énergies trop violemment ni à vivre trop intensément, car ils risqueraient alors de se consumer totalement.

TOTEM NATAL ET ANIMAL : Faucon.

Il existe de nombreuses espèces de faucons, mais tous possèdent des ailes longues et effilées, une longue queue, une tête et un cou en rapport avec la taille de leur corps. Les faucons ne font pas de nids, à la différence des éperviers, mais déposent leurs oeufs sur des corniches ou dans des nids abandonnés. Leur vol est spectaculaire ; ils fondent sur leur proie, souvent de très haut. Le faucon de prairie (Falco mexicanus), lourdement charpenté et harmonieusement portionné, était un totem populaire parmi certaines tribus, de même que la crécerelle américaine (Falco sparverius): son équivalent européen pourrait être la crécerelle commune (FaIco tinnunculus), le faucon le plus répandu. La crécerelle est l’un des plus beaux oiseaux de proie et l’un des plus utiles aux hommes parce qu’elle se nourrit d’insectes nuisibles aux récoltes, tels que sauterelles et scarabées. Bien que cruelle, elle peut s’apprivoiser. C’était d’ailleurs l’un des oiseaux les plus utilisés en Europe dans l’art ancien de la fauconnerie. La crécerelle possède une tête grise et une queue grise en éventail bordée de noir à son extrémité. Son dos est marron. Comme tous les faucons, elle possède un bec crochu et des serres. Le vol des crécerelles est un spectacle séduisant; elles décrivent des cercles, s’élèvent haut dans le ciel, puis se laissent fondre sur leur proie. Souvent, avant d’attaquer, elles planent, la queue en éventail, en faisant claquer leurs ailes. Les natifs de la Période de l’Eveil, comme leur totem, aiment à étendre leurs ailes. Eux-aussi sont des chasseurs, mais leur proie est une nouvelle idée, une nouvelle expérience, de nouveaux endroits à visiter, ou de nouvelles choses à faire. Eux-aussi sont intrépides quand ils veulent quelque chose.

Les gens de ce totem, comme le faucon,peuvent s’élever très haut dans les airs, car leurs idéaux sont élevés. Parfois cependant ils n’ont pas la patience d’aller jusqu’au bout de leur tâche et peuvent se laisser trop facilement distraire. Les Faucons démarrent fort mais finissent moins bien. Une de leur leçon, d’ailleurs, sera d’apprendre à équilibrer leurs énergies en se montrant persévérant et en menant les choses jusqu’à leur terme.

Les Faucons n’ont pas la concentration suffisante pour persévérer dans une situation donnée et en tirer le maximum de bénéfice ; ils se lassent vite de ce qu’ils entreprennent et Se laissent séduire par l’attrait de la nouveauté. C’est avec enthousiasme qu’ils se lancent dans de nouvelles entreprises, mais souvent ils n’ont pas la patience d’attendre qu’elles portent tous leurs fruits. Tout natif de cette période doit donc apprendre à devenir persévérant.

Une autre leçon que la vie leur enseigne, c’est que la solution d’un problème auquel ils se trouvent régulièrement confrontés ne s’obtiendra pas autrement qu’en vivant ce problème.

TOTEM VÉGÉTAL : Pissenlit.

Le totem végétal des Faucons est le pissenlit (Taraxacum officinale), une plante vivace que l’on trouve à peu près partout, dans les prés, les terres en friches et au bord de l’eau, en Amérique du Nord et en Europe. Dans les zones cultivées on le considère plutôt comme nuisible.

Ses feuilles à larges limbes sortent d’un pivot laiteux et poussent en rosettes autour de longues tiges creuses ; leurs bords découpés évoquent des dents. C’est d’ailleurs cette caractéristique qui lui a donné son nom anglais, «Dandelion», altération du français «dent-de-lion ».

Les capitules jaunes sont constitués de quelque deux-cents fleurons différents qui se referment la nuit ou par mauvais temps. Toutes les parties de la plante — racines, feuilles et fleurs — peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques.

La fleur du pissenlit fait place à une boule de graines protégée par des aigrettes duveteuses ; tel un parachute, celles-ci transportent les graines au gré du vent, des graines qui réussissent à Pousser à peu près partout où elles atterrissent.

Les Faucons sont pareils au totem du pissenlit : facilement entraînés d’un endroit à un autre, d’une idée à une autre, survolant les choses sans prendre le temps de les examiner à fond. En même temps ils ont besoin de se rendre utiles et peuvent prendre racine n’importe où.

Bien que jardiniers et cultivateurs le considèrent nuisible, le pissenlit possède de multiples et précieuses propriétés. Par exemple, sa racine agit sur toutes les sécrétion et excrétions de l’organisme humain. Elle favorise la formation de la bile et contribue à éliminer les toxines ; elle est tonique et stimulante. Elle peut être séchée et utilisée comme substitut au café (dépourvu de caféine), car son goût rappelle celui du café instantané. En phytothérapie, c’est un remède particulièrement utile pour traiter les problèmes de foie et équilibrer le taux de sucre sanguin.

Les feuilles de Pissenlit font d’excellentes salades, car elles sont riches en vitamine A et contiennent également les vitamines B, C et G, ainsi que des minéraux indispensables comme le calcium, le fer, le phosphore et le sodium, qui contribuent à l’épuration du sang.

Comme leur totem végétal, les Faucons ont tendance à s’ouvrir, non seulement aux idées nouvelles et aux nouveaux projets, mais aussi aux gens avec lesquels ils entrent en contact. Leur franchise tend également à agir comme un dépuratif sur les choses et les concepts qui ont fait leur temps ; bien que les autres n’apprécient pas toujours ce côté direct des Faucons, il les incite à agir dans ces zones apparemment sensibles et à éliminer ce qui est devenu superflu.

Les Faucons apprécieront sans doute beaucoup les propriétés apaisantes et thérapeutiques de leur totem végétal.

TOTEM MINÉRAL : Opale.

Le totem minéral des Faucons est l’opale, une pierre vitreuse, translucide ; il s’agit d’un quartz non cristallin. l’opale commune est d’un blanc laiteux, mais il existe des variétés noires et jaune-verdâtre ; une autre variété appelée opale de feu présente des irisations rouges et violettes.

On trouve l’opale dans des endroits chauds et soumis à une certaine pression, comme les cavités de roches volcaniques ou les environs de sources chaudes. Aussi est-ce une pierre utilisée pour résister à la chaleur et à la pression ; elle peut donc être très utile pour ceux qui sont soumis à une Pression émotionnelle ou qui subissent de brûlantes épreuves.

L’opale est un composé de silice, que les ancien, considéraient comme de la « lumière cosmique solidifiée ». On la trouve partout où il y a un élan vers la lumière. On trouve la silice (dioxyde de silicium) dans les nœuds des tiges d’herbe et de céréales ; c’est grâce à elle que ces tiges creuses peuvent se tenir droites.

Elle est aussi présente dans le cartilage des disques intervertébraux et dans le cristallin de l’œil ; elle est donc associé à la clarté. Ainsi l’opale correspond à l’effort d’élévation de l’idéaliste, à la quête de la lumière et de la vérité, qui sont des caractéristiques de la personnalité Faucon.

L’opale possède un fort pouvoir réfléchissant et renferme des rayons cosmiques qui amplifient les traits — positifs ou négatifs — de celui qui la tient ; comme c’est une pierre extrêmement sensible aux changements de vibrations, elle devra être tenue plutôt que portée sur soi.

Les Faucons sont d’un naturel curieux ; l’opale augmentera la capacité d’examiner les choses en profondeur, de découvrir leur nature profonde.

Certaines tribus accordaient une grande valeur à l’opale de feu, parfois appelée « le feu qui se répand comme de l’eau » parce qu’elle contient de l’eau. On dit que cette pierre était utile à ceux qui doivent affronter le « feu qui jaillit de l’eau des émotions ».

Les Faucons seront sans cesse confrontés à des expériences qui ont pour but de leur apprendre à maîtriser leurs émotions ; l’opale de feu est une pierre qui possède un grand pouvoir d’harmonisation au niveau émotionnel, particulièrement utile pour la dispersion des négativités d’ordre émotionnel.

L’opale est une pierre pour l’idéaliste dont la quête de la vérité relève du cœur et non de l’intellect.

TOTEM DE POLARITÉ : Corbeau.

Le totem complémentaire des Faucons est le Corbeau (22 septembre – 22 Octobre). Comme leur totem, les corbeaux sont en général des gens accommodables, vifs, et réalistes.

Ces oiseaux gui semblent nuire aux cultures contribuaient selon l’Homme Rouge à  l’équilibre naturel, en raison de leur rôle déterminant dans l’écologie : ce sont les éboueurs de la nature.

Il existe de nombreuses espèces de corbeaux, dont le plus grand est le « grand corbeau ». Celui-ci bâtit son nid au sommet des arbres ou dans des lieux élevés ; il vole très haut, mais passe beaucoup de temps sur le sol, car c’est de lui qu’il tire sa nourriture. Pour l’Indien, cela voulait dire qu’il réunissait en lui les énergies du ciel (Air) et du sol (Terre), et indiquait le besoin d’exprimer les idées dans le monde des réalités pratiques.

Ainsi le Corbeau, totem de polarité, fait-il valoir au Faucon que la poursuite exclusive d’intérêts personnels — un de ses penchants naturels — demande à être soigneusement contre-balancé s’il ne veut pas sombrer dans le fanatisme. Le Faucon étant une expression de l’individu, son pôle opposé, le Corbeau, qui préfère les groupes, les bandes, est une expression du groupement, de la communauté. Ainsi donc, pour leur équilibre, les Faucons doivent chercher à se mettre au service d’un groupe, à se rattacher à une communauté. En d’autres termes, le message du Corbeau c’est que l’idéalisme, pour être valable, a besoin d’être équilibré par un travail pratique, concret, bénéfique aux autres comme à soi-même.

Les Faucons s’épanouiront quand ils chercheront à contre-balancer les entreprises individualistes par le service d’autrui sur un plan pratique. Ainsi le Corbeau suggère-t-il aux Faucons de garder les pieds solidement sur terre et d’y faire descendre les choses qu’ils apprennent dans le ciel.

VIE AMOUREUSE ET SEXUALITÉ.

L’imagination joue un rôle important dans la vie amoureuse du Faucon, comme dans d’autres domaines. L’homme recherche une histoire d’amour romanesque et une « princesse » qui sera son seul amour. Il est en général fidèle, mais c’est un mari qui aime avoir sa liberté d’action. La femme aura tendance à mettre son amoureux sur un piédestal et à attendre de lui un peu trop. L’homme et la femme Faucons ont une nature possessive, un côté jaloux et un caractère qui peuvent faire souffrir leur partenaire.

L’homme peut être un amoureux survolté et faire perdre la tête à une fille par ses attentions empressées, mais il tend à être assez chauvin. Il ne déteste pas flirter, car cela stimule son ego ; mais malheur à celui qui regarde sa partenaire avec insistance. Il considère pratiquement qu’elle lui « appartient ». La femme peut être attirante, d’un charisme séduisant, mais son franc-parler, sa franchise et ses accès de mauvaise humeur Peuvent être dissuasifs. Elle a un côté autoritaire, et dans le mariage c’est sans doute elle qui portera la culotte.

Cependant, elle est romantique ; son coeur tendre et généreux est sensible à l’affection qu’on lui porte. Les Faucons aiment les mots tendres car cela les conforte dans l’importance qu’ils se donnent, mais ils doivent prendre garde à ne pas se laisser « embobiner ». Ils sont prompts s’enflammer et sont des amoureux passionnés ; mais en général leurs rapports sont brefs et éphémères.

Sur le plan sexuel comme dans d’autres domaines, ils doivent apprendre à être patients, à tenir compte des besoins de leur partenaire et non pas exclusivement des leurs.

Compatibilités : Les Faucons s’accordent bien avec les Saumons et les Hiboux (les personnes nées entre le 22 Juillet et le 21 Août, et entre le 23 Novembre et le 21 Décembre).

Sexualité spirituelle : (+) La sexualité spirituelle des Faucons est masculine, mais ceci n’a rien à voir avec le genre. Cela veut dire que les Faucons sont habituellement actifs, énergiques et extrovertis. Ils prennent les initiatives. Dans les relations physiques ils pourront se montrer ardents et impulsifs.

SANTÉ.

La Période de l’Éveil correspond, au niveau du corps physique, à la région de la tête et au cerveau. Elle exerce également une influence sur les glandes qui envoient l’adrénaline dans le sang. Les Faucons pourront avoir des problèmes de santé de ce côté, en particulier des maux de tête, des migraines et des troubles nerveux, dus au stress. Ce sont des avertissements qui signalent un besoin de détente et la nécessité d’un rythme de vie plus raisonnable. Le stress et les troubles nerveux peuvent être causés par une activité excessive ou par l’impression que l’on n’arrive pas à accomplir tout ce que l’on souhaiterait.

Les Faucons doivent s’inspirer de la Nature, qui alterne entre les Périodes d’action et de repos. Liés à l’élément Feu, ils sont également prédisposés à l’hypertension et aux affections qui se déclenchent brutalement

COULEUR : Jaune-Vert.

La couleur avec laquelle le Faucon est en affinité est le jaune tirant sur le vert. Le jaune est une couleur gaie, car c’est celle du soleil qui vient de l’Est, une expression raffinée de la créativité. C’est la couleur associée à l’intellect ; elle indique un besoin constant de stimulation et d’activité. Le vert est la couleur de la Nature et de tout ce qui pousse, de l’équilibre au milieu du changement perpétuel. Elle est associée au Feu créateur qui contient l’Eau de Vie et les éléments nécessaires pour faire pousser la végétation, afin d’assurer l’entretien de la vie.

Le jaune-vert indique un aspect de l’être situé entre le mental et le physique, qui favorise à la fois la digestion mentale et physique. C’est une association de couleur qui stimule le besoin d’être connu, d’être populaire. C’est la couleur d’une personnalité qui cherche à faire impression.

Vibration musicale : Les Faucons sont en accord avec le do dièse.

PÉRIODES FAVORABLES

Meilleurs mois de l’année pour les Faucons : 21 Mars – 19 Avril, 22 Juillet – 21 Août, 23 Octobre – 21 Décembre.

Meilleur jour de la semaine : le Mardi.

Meilleure période de la journée : de trois heures à cinq heures de l’agrès-midi.

Les Faucons sont au mieux de leur forme au début de la matinée ; c’est leur meilleure période pour trouver l’inspiration. Les travaux ordinaires devront être réservés pour l’après-quand les énergies créatrices diminuent ; il est alors plus efficace d’entreprendre les tâches plus « mécaniques ». Le début de soirée est la période la plus favorable à la relaxation et au rechargement des batteries.

BUT EXTÉRIEUR (CONSCIENT) ET DÉSIR INTÉRIEUR (SUBCONSCIENT).

Le but conscient du Faucon est de prendre l’initiative, la direction, et d’entreprendre de nouvelles choses.

Comme ils cherchent à s’affirmer, les Faucons auront une tendance marquée à vouloir mener à leur guise les projets auxquels ils sont associés. Quand ce besoin devient trop impérieux, il les conduit à réagir de manière enfantine si leurs idées sont critiquées ou si, pour une raison ou une autre, il leur est impossible d’agir comme ils l’entendent.

Le désir du moi intérieur des Faucons est de parvenir à connaître par expérience personnelle. Leur narcissisme est dû à ce besoin qui les pousse à expérimenter par eux-mêmes.

Ils relèveront tous les défis qui se présenteront à eux pour parvenir au but qu’ils se sont provisoirement fixé. Ce qu’ils recherchent, c’est la connaissance issue de l’expérience personnelle.

ALCHIMIE SPIRITUELLE.

Comme la direction nord-est indique le passage de la fraîcheur à la chaleur, on la représente par le passage du yin au yang Elle indique également une progression vers l’équilibre des polarités masculine/féminine, positive/négative, extrovertie/introvertie (+ -). Le Feu élémentaire influe à la fois par son activité au niveau de la direction et du cycle (+. +). La spiritualité du Faucon exprime la prédominance du masculin (+). Aussi la combinaison de ces facteurs (+-, ++, +) indique-t-elle une personnalité essentiellement extériorisée avec une certaine tendance à l’introspection.

L’influence marquée du Feu élémentaire indique que Faucons sont de grands générateurs d’activité et sont toujours à l’ouvrage. Un chamane pourra voir dans une telle concentration d’énergies ignées un puissant jaillissement qui cherche à s’exprimer par l’activité. Cette activité peut sembler découler du désir d’expression personnelle.

Un des buts du Faucon dans la vie c’est d’apprendre à contrôler ce Feu intérieur afin, de pouvoir disposer des énergies vitales à tout instant plutôt que pour de brefs feux de paille. Il lui faut savoir persévérer qu’entreprendre, servir autant que diriger.

DIFFICULTÉS RENCONTRÉES.

Dans leur recherche de la connaissance fondée sur l’expérience, les Faucons doivent apprendre à cultiver discernement et modération ; ceci afin de ne pas être aussi facilement attirés par tout ce qui brille ou emportés par les vents du changement. Ils se retrouveront probablement dans des situations qui leur fourniront l’occasion de mettre un frein à leur impulsivité et à leur impatience ; des situations qui leur démontreront l’intérêt de pratiquer l’humilité et la tolérance.

Les Faucons ont besoin de cultiver modération, patience, compassion, tolérance et humilité. Ils doivent réfréner tout mouvement d’impatience d’impulsivité, d’agitation, d’intolérance et toute tendance à l’exercice de la force.

FONCTION PRINCIPALE ET CHEMIN DE VIE.

La fonction principale du Faucon est d’acquérir la connaissance prenant l’initiative de l’action. Le but est de faire l’expérience de l’isolement et de comprendre que s’il est possible de vivre indépendant, le bonheur naît du partage.

Cependant, les Faucons doivent être eux-mêmes et non pas comme ils pensent que les autres voudraient les voir. C’est donc un Chemin qui doit leur permettre de se trouver et de s’affirmer tout en restant en harmonie avec les autres.

Sur ce chemin, ils sont propulsés par leur enthousiasme à entreprendre et par une énergie avec laquelle ils foncent tête baissée au milieu des difficultés au lieu de chercher les moyen de les contourner.

La leçon à tirer de ce voyage, fait d’expériences et d’aventures où il faut oser se lancer, c’est qu’il est iimportant d’achever ce que l’on a commencé et que souvent la façon la plus sûre et la moins pénible de traiter un obstacle c’est de le contourner et non d’utiliser la force pour essayer de l’écarter.

Il se révélera nécessaire d’acquérir des idéaux spirituels ou des principes éthiques pour faire face aux difficultés de la vie. Une fonction primordiale sera la capacité de lancer des idées créatrices et de leur donner une réalisation pratique, même si beaucoup d’entre elles risquent de ne pas être viables. On peut discerner une tendance paternaliste.

La fonction principale peut se résumer ainsi : discerner, grâce à l’expérience, ce qui est vraiment valable et ce qui ne l’est pas ; accepter la responsabilité personnelle.

COMMENT SE COMPORTER AVEC LES FAUCONS.

Les Faucons se préoccupent moins de considérations à long terme que de ce qui se passe dans l’immédiat ou de ce qui risque de se produire à brève échéance.

Aussi éveillerez-vous chez eux un maximum d’intérêt avec ce qui est immédiat. Soyez enthousiaste, positif et direct dans vos relations avec les Faucons ; mais ne vous offusquez pas s’ils prennent des airs supérieurs, et ne vous énervez pas s’ils touchent un point sensible de votre armure mentale.

Avec les Faucons faites preuve de tact et de courtoisie. Ils sont d’une nature impatiente et se lassent vite ; aussi les longues explications circonstanciées ne risquent guère de les impressionner. Ce qu’ils veulent, ce sont les faits essentiels, sans fioritures superflues. S’ils souhaitent des détails ils les demanderont.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *