Corbeau
(22 Septembre – 22 Octobre)

RÉSUMÉ

  • Dates de Naissance : 22 Septembre – 22 Octobre.
  • Influence terrestre : Période de la Chute des Feuilles.
  • Vent influent : Les Vents d’Ouest.
  • Totem : Ours grizzli.
  • Direction : Sud-ouest.
  • Éléments prédominants Air + Terre.
  • Clan élémentaire : Clan du Papillon (Air).
  • Fonction : Lancer des idées.
  • Totem natal et animal : Corbeau.
  • Totem végétal : Lierre.
  • Totem minéral : Azurite.
  • Totem de polarité : Faucon.
  • Couleur : Bleu.
  • Vibration musicale : La.
  • Personnalité : Charmant, amical, accommodant, tolérant.
  • Sentiments : Sensible.
  • Intention : Justice.
  • Nature : Coopératif.
  • Traits positifs : Idéaliste, romantique, diplomate.
  • Traits négatifs : Indécis, frivole, crédule, rancunier.
  • Instinct sexuel : Fort.
  • Compatibilités : Loutre et Cerf.
  • But conscient : Association.
  • Désir subconscient : Harmonie et beauté.
  • Chemin de vie : Harmonisation.
  • Alchimie spirituelle : Prédominance du yang.
  • A cultiver : Détermination, constance, impartialité, inspiration.
  • A éviter : Indécision, incertitude, manque de logique.
  • Totems de départ : Corbeau, Ours grizzli, Papillon. Lierre, Azurite. Faucon.

EXPRESSION DE LA PERSONNALITÉ.

Adulte

Remuants, accommodants, artistes, bavards, les Corbeaux sont des gens qui aiment la nouveauté. Ils bougent, mais ne s’agitent pas dans tous les sens ; simplement, lorsqu’ils ont fait le tour d’un sujet ou d’une relation, ils sont impatients de trouver autre chose.

Ce sont en général des gens agréables et qui ont bon caractère ; mais ils sont très sensibles à l’atmosphère des lieux, à l’ambiance qui règne autour d’une personne ou d’un groupe ; et si elle ne leur convient pas, cela risque de les rendre moroses et irritables.

Les Corbeaux manifestent plus facilement que les autres les deux côtés de leur nature. A certains moments ils sont jovials, grégaires et amusants ; à d’autres moments ils peuvent être embêtants, querelleurs, entêtés et moroses.

De même, ils jettent parfois toutes leurs énergies dans leur travail et donnent l’impression de se tuer à l’ouvrage ; mais une fois qu’ils ont décidé de faire une pause et de se détendre, ils ont bien du mal à se remettre au travail, au point de paraître léthargiques et même paresseux.

Les Corbeaux ont absolument besoin de recharger leurs batteries de temps en temps ; après cela ils reprennent habituellement leur activité avec enthousiasme et attaquent une nouvelle phase de labeur acharné.

Les Corbeaux n’aiment pas la pagaille ni la confusion. Ils aiment l’ordre et l’efficacité, que ce soit à leur travail ou chez eux.

D’une nature bon-enfant, ils s’intègrent généralement bien dans les groupes ; leur tact et leur diplomatie peuvent aider à souder un groupe en une équipe harmonieuse.

Les Corbeaux ne sont pas des solitaires. En fait, cela peut les déprimer passablement de travailler seuls ou d’être livrés à eux-mêmes. C’est dans un groupe ou avec un associé qu’ils peuvent « se révéler ». Il leur faut absolument pouvoir partager.

Ils n’aiment pas les disputes ni les émotions fortes ; leur tendance à être tout à tous fait qu’on les accuse parfois de jouer un «double jeu ». Ils sont naturellement doués pour les négociations.

Leur désir d’équilibre et de justice reflète leur place sur la Trame de la Terre qui, dans le cycle quotidien, correspond à la période crépusculaire où la Nature atteint un point d’équilibre, et dans le cycle annuel à la période de l’automne, où les jours sont égaux aux nuits.

De même qu’il y a des tournants dans le cycle naturel, de même les corbeaux sont à un tournant du cycle de l’évolution spirituelle, en équilibre entre le monde physique des choses visibles et tangibles perçues par les sens physiques et le royaume de l’invisible que seul l’esprit peut discerner.

Aussi, bien qu’ils aient le sens pratique et les pieds sur terre, les Corbeaux éprouvent un profond intérêt pour les mystères de la vie.

Traits positifs : Idéaliste, diplomate, romantique, bon-enfant, amical, coopératif.

Traits négatifs : Indécis, rancunier, frivole, crédule.

Orientation professionnelle : Art ; antiquités ; aviation ; architecture ; ingénierie ; mécanique ; armée ; peinture ; objets d’art ; politique ; immobilier.

Enfant

Le bébé Corbeau est en général le beau bébé bien sage qui fait l’admiration de tous. Le petit enfant Corbeau paraît plus calme que la plupart des autres ; ordinairement, il n’est pas exigeant et se conduit bien.

L’enfant Corbeau révèle très tôt son esprit d’indécision. Il préfère ne pas être placé devant des choix, aussi bien en ce qui concerne sa nourriture, que ses vêtements ou ses jouets. Il n’est pas nécessaire de tout lui imposer, mais de l’aider à faire ses choix.

Toutefois il n’y a pas moyen de le décider rapidement. Cette attitude hésitante peut se prolonger à mesure qu’il grandit et être parfois prise pour de l’entêtement, alors qu’en fait il s’agit de prudence.

Son désir est de plaire, mais si l’on s’y prend mal cette attitude hésitante peut se transformer en peur de se tromper, de commettre des erreurs d’appréciation.

En général les enfants Corbeaux sont intelligents et naturellement curieux.

Parent

Les Corbeaux, habituellement, ne sont pas pressés de devenir parents. Ils préfèrent attendre d’être bien installés avant de fonder une famille. Le père est dévoué et exerce une autorité tranquille sur ses enfants.

La mère est attentive et douce, mais fait preuve de fermeté quand cela est nécessaire. Toutefois ses enfants passeront toujours après son partenaire.


INFLUENCE TERRESTRE : Période de la Chute des Feuilles.

C’est le premier cycle influencé par l’esprit de l’Ouest ; cette période de l’automne où toute la Nature ralentit son rythme est aussi marquée par la consolidation : les structures internes sont renforcées en vue de la saison du sommeil et du renouveau qui approche.

C’est l’époque où les arbres perdent leurs feuilles, où les animaux s’installent pour l’hiver ou bien commencent à faire des réserves de graisse pour leur période d’hibernation ; c’est l’époque où les oiseaux émigrent vers des cieux plus cléments.

L’introspection est une caractéristique de cette époque ; les natifs sont poussés à puiser dans leurs ressources intérieures et à chercher en eux-mêmes la solution de leurs problèmes.

INFLUENCES SOLAIRES.

L’équinoxe d’automne, aux environs du 22 Septembre, est un autre point d’équilibre du cycle solaire, où les jours et les nuits sont de nouveau à égalité, annonçant un « changement de vitesse » dans l’ordre naturel des choses.

Mais tandis qu’à l’équinoxe de printemps la Nature s’apprêtait à bondir en avant, elle se prépare à présent au repos à mesure que la puissance du Soleil décline et que la phase de contraction du cycle annuel commence à s’imposer.

Jadis, c’était l’époque des actions de grâce et de la contemplation ; on remerciait pour les récoltes obtenues amendant la période féconde ; on méditait, tandis que la Roue de la Vie se dirigeait vers les saisons de stérilité extérieure, et l’on se tournait vers la force issue de la nourriture intérieure qui nous fait vivre.

Signe solaire correspondant : Balance.

VENT INFLUENT : Vents de l’Ouest.

Les vents d’ouest de l’automne soufflent avec puissance ; sur le plan humain ce sont les vents de la maturité, car ils ont une direction plus précise, comme la vie humaine dans sa période médiane, en comparaison des vents capricieux des années d’apprentissage qui marquent les débuts de l’âge adulte.

Ce sont les vents qui détournent de l’engagement total dans l’activité purement physique et amènent à considérer non point tellement ce qui a été obtenu, mais ce que l’expérience a enseigné.

Les Vents de l’Ouest permettent de voir plus clairement où l’on va et ce qu’il faut faire ; avec cette lucidité, ils apportent aussi l’assurance réconfortante que des forces nous sont données.

L’influence de l’Ouest s’exerce au niveau de la consolidation et de l’introspection. Elle aide à détourner l’esprit des aspects matériels de la vie et à l’orienter vers ses aspects plus spirituels, à utiliser ce que les efforts passés ont permis de récolter.

C’est une énergie qui renforce la résolution de découvrir nos forces et nos faiblesses intérieures et de les mettre à l’épreuve. Elle donne le courage de sortir de soi et d’explorer des domaines jusqu’alors inconnus.

L’Ouest est associé à l’automne et au crépuscule, qui tous deux annoncent des périodes de renouveau. Il reflète aussi la maturité et représente l’âge mûr.

Le totem animal de l’Ouest est le grizzli, à la fourrure noire, le plus puissant de tous les ours, qui passe l’automne à se préparer pour sa période d’hibernation. L’Amérindien considérait que le grizzli était introverti, parce qu’il semblait réfléchir à ce qu’il faisait ; on racontait que cet animal était non seulement capable de sonder son propre coeur mais aussi celui des autres et d’acquérir ainsi une grande compréhension.

En tant que totem il traduit la générosité de l’idéalisme, la sagesse de l’introspection et la force qui vient de l’esprit.

ÉLÉMENTS INFLUENTS : Air + Terre.

La Terre élémentaire possède un grand pouvoir de soutien, car c’est l’élément de la constance et de la confiance. Les personnes fortement influencées par la Terre sont des associés, amis et collègues loyaux et dignes de confiance.

Le pouvoir de la Terre élémentaire confère une ténacité intérieure qui pousse à faire autant de tentatives qu’il sera nécessaire sans jamais renoncer ; à se relever après chaque défaite apparente et à redoubler d’effort jusqu’à ce que la victoire soit en vue.

Les natifs de la Période de la Chute des Feuilles sont également soumis à une forte influence de l’Air élémentaire, qui s’exprime à travers eux dans l’activité personnelle et par le mental.

L’air est stimulant et rafraîchissant, mais à condition de pouvoir circuler librement ; sinon il devient étouffant et vicié. Il est associé à l’activité mentale et à la communication ; aussi les natifs de ce mois auront-ils l’esprit vif ; ils s’expriment au moyen de mots et d’idées, et aiment communiquer avec les autres.

Cependant leur pesanteur peut parfois les entraîner dans des situations qui leur semblent oppressives. L’air dans lequel nous nous déplaçons et que nous respirons peut être calme et apaisant ou bien, sous l’effet d’une tempête, devenir violent et destructeur.

Aussi les natifs de la Période de la Chute des Feuilles ont-ils la capacité d’apporter la paix et l’harmonie, de coordonner des activités ; mais s’ils s’énervent, ils peuvent devenir violents et mettre leur entourage à rude épreuve.

CLAN ÉLÉMENTAIRE : Clan du Papillon (Air).

Les natifs de la Période de la Chute des Feuilles appartiennent au Clan du Papillon, et la forte influence de l’Air élémentaire explique pourquoi ils sont si actifs et changent constamment d’attitude envers les choses. Ce sont des organisateurs ; des innovateurs, des gens qui aiment le contact.

TOTEM NATAL ET ANIMAL : Corbeau.

Il existe dans le monde plus d’une centaine d’espèces de corbeaux, parmi lesquelles le freu, le grand corbeau, la pie et la corneille.

Le corbeau est un oiseau râblé au plumage noir, qui possède un bec puissant et des pattes solides. C’est un des oiseaux qui s’adapte le plus facilement et il s’accommode de la plupart des habitats. C’est avant tout un fourrageur qui se nourrit essentiellement de ce qu’il trouve sur le sol : graines, racines comestibles, fruits, noix, charognes, insectes et petits animaux. Ses longues pattes lui permettent de se déplacer rapidement sur le sol. Habituellement les corbeaux fourragent par couples ou en groupes. L’hiver ils se regroupent en bandes et font des nids en commun.

Les cultivateurs le considèrent comme un oiseau nuisible, mais pour les Amérindiens il contribuait à l’équilibre naturel par son activité d’épuration. Il apparaissait aussi comme un oiseau « enseignant », à cause de son intelligence, de la facilité avec laquelle il se déplace dans le ciel comme sur terre, de ses habitudes grégaires ou « tribales » qui le rapprochaient des humains.

Les indigènes en ont fait un lien symbolique entre l’humanité et l’environnement ; chacune de ses apparitions était considérée comme porteuse d’un message pour celui qui en était témoin.

Le grand corbeau, le plus volumineux de la famille des corbeaux, possède une queue en forme de losange et de longues ailes pointues qui peuvent atteindre une envergure de un mètre vingt. Son bec est lourd et puissant, les plumes de sa gorge ébouriffées. Il construit son nid avec des brindilles et des branchages dans le haut des grands arbres ou sur des corniches ; il attaque les oiseaux qui empiètent sur son territoire.

Comme leur totem, les Corbeaux ne sont pas des solitaires. La solitude les rend mal à l’aise ; ils préfèrent la compagnie, car ils se sentent sécurisés par le nombre. Aussi travaillent-ils mieux au sein d’un groupe que livrés à eux-mêmes, et c’est au sein d’une organisation qu’ils se sentent le plus en sécurité et le plus heureux.

Le groupe ou l’organisation auquel ils appartiennent peut d’ailleurs compter sur leur loyauté et leur soutien en cas d’attaque verbale ou autre.

Comme le corbeau, ils sont souvent prudents et soupçonneux, peut-être à cause d’anciennes blessures reçues en des circonstances similaires ; on pourrait même croire qu’ils manquent de courage, à cause de leur tendance à s’esquiver dès qu’ils flairent un danger.

Jadis, le corbeau et le grand corbeau étaient souvent associés à la magie qui, pour expliquer les choses de manière simpliste, n’a rien de surnaturel ou de paranormal, mais consiste à matérialiser la pensée créatrice.

Les Corbeaux sembleront sans doute doués d’une faculté supérieure à la moyenne de transformer leurs désirs en réalité.

Le grand corbeau était aussi considéré autrefois comme le gardien et le protecteur des choses « secrètes » ; les Corbeaux sont habituellement des confidents dignes de confiance et l’on peut en général compter sur leur discrétion.

Le corbeau est un oiseau qui est passé maître dans l’art de l’équilibre par l’utilisation de ses ailes et qui est sensible aux changements atmosphériques. Les Corbeaux sont comme suspendus au point d’équilibre entre différentes directions, un point pratiquement toujours neutre.

C’est peut-être à cause de cette tendance qu’ils sont souvent indécis et lents à se décider, que, ce soit dans le choix de nouveaux vêtements ou dans la détermination de la conduite à suivre. Ils ont le don de soupeser les avantages et les inconvénients des choix qui leur sont proposés et leur problème c’est de parvenir à trancher. Une fois leur décision prise, toutefois, ils la mettront en oeuvre avec conviction.

TOTEM VÉGÉTAL : Lierre.

Le lierre (Hedera helix) est une plante grimpante à feuilles persistantes qui s’enroule autour des arbres et se développe pendant la moitié sombre de l’année.

Ses feuilles luisantes vert-foncé possèdent de trois à cinq lobes. Il fleurit d’Août à Octobre, donnant de petits bouquets vert-jaune en forme de globe. Ses fruits sont des petites baies noires qui mûrissent en hiver et dont se nourrissent les oiseaux affamés.

Au point de vue médicinal, c’est une plante qu’il fallait employer avec précaution car elle est toxique. On l’utilisait cependant pour la préparation d’une lotion contre les maladies de peau.

Le lierre était considéré comme un symbole de renaissance et de régénération. Dans les traditions populaires d’Europe on le mariait avec le houx (le lierre était considéré comme féminin et le houx comme masculin). Le fait qu’il s’accroche avec ténacité et demeure toujours vert en faisait un symbole de la pérennité de l’essence vitale.

Cette plante est particulièrement significative pour les Corbeaux ; elle indique la nécessité d’être tenace et de s’accrocher, en particulier dans les périodes d’adversité ou de bouleversement.

Le lierre était utilisé symboliquement pour faire une arche reliant la mort à la renaissance ; cela indiquait que ce qui semblait une fin n’était qu’un nouveau départ.

TOTEM MINÉRAL : Azurite.

L’azurite est un carbonate de cuivre métallique d’aspect bleu opaque. C’est une pierre à la vibration douce et paisible, particulièrement adaptée pour la méditation.

Ses imperfections apparentes ne sont point dénuées de beauté. Peut-être nous enseignent-elles que si les choses semblent imparfaites, elles recèlent une perfection potentielle.

Comme l’azurite, les Corbeaux ont en eux une certaine douceur qui leur permet d’harmoniser les situations dans lesquelles ils sont impliqués. C’est une pierre qu’ils doivent porter, car elle les aidera à se relier plus étroitement aux énergies de la Terre et à mieux se connaître eux-mêmes.

Elle peut aussi les aider à élargir leur conscience et à être plus lucides. On peut la porter en bague, de préférence à la main droite, ou simplement la porter sur soi.

TOTEM DE POLARITÉ : Faucon.

Comme leur totem natal, les Corbeaux sont capables de prendre leur envol pour passer d’une chose à une autre, pour abandonner la sécurité et la satisfaction que procurent les possessions matérielles et s’élever grâce aux expériences spirituelles.

Leur problème, c’est le manque de logique et l’ambivalence qui les rend hésitants au moment de prendre des décisions. Aussi pour atteindre leur équilibre personnel, ils ont besoin de la vue pénétrante, de l’intrépidité et du dynamisme du Faucon.

Une fois qu’ils ont trouvé leur point d’équilibre et appris à diriger leurs énergies de manière efficace, les Corbeaux peuvent se montrer très précieux car ils sont heureux de pouvoir partager.

VIE AMOUREUSE ET SEXUALITÉ.

Les Corbeaux sont des romantiques ; ils sont tellement amoureux de l’amour qu’ils n’hésiteront pas à vivre avec quelqu’un avant qu’une véritable relation se soit établie ; la conséquence c’est qu’ils peuvent être amenés à le regretter.

Ils rêvent de l’amour parfait, mais s’aperçoivent que dans le monde des réalités la perfection n’est pas aussi facile à trouver ; leur quête du partenaire parfait les fait paraître volages et flirteurs.

Les hommes peuvent être charmants, attentionnés et réfléchis, et dire tous les mots qui plaisent à une femme.

Les femmes peuvent être affectueuses et séductrices, et posséder cette douce féminité qui attire les hommes ; mais elles se laissent rarement dominer par leurs émotions dans les affaires pratiques.

La sexualité est importante pour les Corbeaux ; toutefois, plus que l’acte lui-même, c’est sans doute la conquête et les préliminaires de l’union qu’ils trouvent excitants.

Ils font en général des amoureux doux et tendres ; leur appétit sexuel pourrait être qualifié d’excessif par certains.

Compatibilités : Loutre (20 Janvier – 18 Février) et Cerf (21 Mai – 20 Juin).

Sexualité spirituelle : (+). La sexualité spirituelle des Corbeaux est masculine ; ils sont donc énergiques, extrovertis et prennent les initiatives.

SANTÉ.

Les abus sont la plus grande menace pour la santé physique des Corbeaux. Ce sont les reins qui courent le plus de risques.

Les Corbeaux sont prédisposés aux problèmes musculaires, surtout dans la région des reins.

Les exercices qui leur sont le plus bénéfiques sont ceux du diaphragme et de la région de la taille, car dans le corps intérieur c’est la zone de séparation entre la partie inférieure et la partie supérieure, celle qui constitue le centre de gravité du corps.

COULEUR : Bleu.

Le bleu transcende les aspects pratiques de l’existence physique car c’est la couleur du ciel ; il explore les espaces infinis de la spiritualité. C’est également la couleur des océans ; aussi les gens sensibles au bleu s’efforceront-ils de sonder les profondeurs de la sagesse et de la conscience introspective.

Le bleu évoque la tranquillité et la dévotion. Il peut être apaisant et relaxant, mais aussi stimulant et inspirant. Ceux qui sont sensibles au rayon bleu en reflèteront les caractéristiques et feront preuve de capacités d’adaptation. Le bleu symbolise l’harmonie et la vérité ; il représente la spiritualité et l’énergie cosmique.

C’est une couleur qui élève la conscience vers les niveaux spirituels ; dans l’aura humaine, elle indique l’intégrité, la sincérité et la compassion.

Le rayon bleu confère aux natifs de la Période de la Chute des Feuilles un calme intérieur qui aspire à l’ordre et à la tranquillité. C’est la couleur qui entraîne la conscience à chercher en soi les véritables valeurs.

Les gens sensibles au bleu ont un grand sens du devoir et de la fidélité. Ils ressentent les besoins des autres. Ils sont sociables et attentionnés. Ils sont en général diplomates et discrets, car le bleu est la couleur de la paix.

Ce sont de bons conciliateurs, capables de trouver un terrain d’entente pour des groupes qui s’opposent.

Ils savent se rendre sympathiques auprès de tout le monde et en général ils s’entendent bien avec les autres.

Vibration musicale : Les Corbeaux sont en accord avec la note La.

PÉRIODES FAVORABLES.

Meilleurs mois de l’année : 22 Septembre – 22 Octobre ; 20 Janvier – 18 Février ; 20 Avril – 20 Juin.

Meilleur jour de la semaine : Vendredi.

Meilleur moment de la journée : de 15 h à 17 h.

BUT EXTÉRIEUR (CONSCIENT) ET DÉSIR INTÉRIEUR (SUBCONSCIENT).

Le but extérieur des Corbeaux est la coopération motivée par le désir de trouver l’harmonie et la beauté.

Ils sont à un point de leur évolution spirituelle que l’on peut comparer au temps d’arrêt entre deux battements de coeur ou entre deux oscillations du pendule. C’est un état d’équilibre statique entre deux changements, un point d’équilibre.

L’équilibre a pour rôle de déterminer l’action. Ce n’est pas de l’inaction, mais un état qui engendre un nouveau cycle, une nouvelle pulsation.

Le désir intérieur est de trouver ce moment de changement, de décision, ce point d’équilibre où l’on passe de yin à yang.

Aussi les expériences des Corbeaux dans la vie ont en partie pour but de les amener là où ils devront prendre des décisions justes et sages.

ALCHIMIE SPIRITUELLE.

Les Corbeaux sont influencés par l’Air, l’élément du mental, la force constamment en mouvement, et par la Terre, l’élément de la réalité pratique.

Un excès d’Air entraîne le Corbeau dans un univers irréel d’idées et de rêves qui n’existent que dans sa tête. Un excès de Terre l’empêche d’avancer et le limite.

Il lui faut équilibrer les deux tendances ; alors les idées et les rêves engendrés sous l’influence de l’Air peuvent atteindre la terre et se manifester sur le plan physique.

L’influence de direction est le passage du chaud au frais (+ -) ; les polarités élémentaires sont Terre (-) et Air (+) ; la sexualité spirituelle est masculine (+) ; elle prédispose la personnalité à se tourner vers l’action et les choses extérieures.

DIFFICULTÉS RENCONTRÉES.

Les Corbeaux se retrouveront dans des situations où ils seront dépendants des autres et qui nécessiteront un consensus ; mais la répétition de ces expériences a pour véritable but de leur enseigner à prendre leurs propres décisions et à devenir responsables de leur vie.

Il s’agit d’acquérir la capacité de collaborer avec autrui et de partager sans perdre son individualité ni son indépendance.

A cultiver : Esprit de décision, constance, impartialité, élégance, inspiration, nature artistique.

A éviter : Indécision, dépendance, fausseté, manque de logique.

FONCTION PRINCIPALE ET CHEMIN DE VIE.

La fonction principale du Corbeau est l’harmonisation obtenue en réunissant.

Pour exprimer ceci autrement, c’est la découverte de nouveaux horizons grâce à l’harmonie du partage. Le dictionnaire définit l’harmonie comme l’assemblage de notes, de surfaces ou d’objets différents en vue de former un ensemble ordonné et agréable.

En acquérant peu à peu la capacité de voir tes choses du point de vue des autres et en cultivant la faculté d’intégrer des Points de vue apparemment opposés, les Corbeaux ont l’occasion d’obtenir tout un ensemble de collaboration agréables, capables d’opérer à différents niveaux d’activité.

De cette façon leur propre évolution spirituelle se trouve promue à un niveau plus élevé ou plus sensible. Leur chemin de vie les amène à reconnaître la nécessité de la plus extrême intégrité sur le plan des décisions et des actes, parce que chaque action provoque une réaction équivalente, créatrice d’un futur karma.

C’est le Moi supérieur qui demande justice ; chaque action et chaque décision finissent toujours par produire leur exacte compensation.

Le but principal de ceux qui sont sur cette voie est de pouvoir faire la distinction entre principes et passions.

COMMENT SE COMPORTER AVEC LES CORBEAUX.

Ne prenez pas la nature amicale des Corbeaux pour de l’affec-tion. Ne vous perdez pas dans les digressions. Les Corbeaux aiment qu’on leur explique les choses de manière claire et logique ; ils détestent presque autant les bavards intarissables que les représentants de commerce agressifs débitant leurs tirades.

Ne tenez point de conversations grossières dans un groupe où se trouve un Corbeau. Les Corbeaux sont choqués par la vulgarité, bien qu’ils soient souvent trop diplomates pour le faire savoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *