Cerf
(21 Mai – 20 Juin)

RÉSUMÉ

  • Dates de naissance : 21 Mai – 20 Juin.
  • Influence terrestre : Période de la floraison.
  • Vent influent : Vents d’Est.
  • Totem : Aigle
  • Direction : Sud-Est.
  • Éléments prédominants : Air + Feu.
  • Clan élémentaire : Clan du Papillon (Air).
  • Totem natal et animal : Cerf.
  • Totem végétal : Molène.
  • Totem minéral : Agate.
  • Totem de polarité : Hibou.
  • Couleur : Orange.
  • Vibration musicale : Mi.
  • Personnalité : Vif, alerte, bavard, familier, lunatique.
  • Sentiments : Sensible mais superficiel.
  • Intention : Polyvalence.
  • Nature : Enjoué.
  • Traits positifs : Amical, spirituel, intellectuel.
  • Traits négatifs : Inconséquent, agité, paresseux, déprimé.
  • Instinct sexuel : Titillant.
  • Compatibilités : Corbeaux et Loutres.
  • But conscient : Rassembler.
  • Désir subconscient : Maîtrise du mental.
  • Chemin de vie : Coordination.
  • Alchimie spirituelle : Prédominance du Yang.
  • A cultiver : Concentration, persévérance, sympathie.
  • A éviter : Morosité, inconséquence, superficialité.
  • Totems de départ : Cerf, Aigle, Papillon, Molène, Agate, Hibou.

EXPRESSION DE LA PERSONNALITÉ.

Adulte

Aimables, souples, pétillants et expressifs, les Cerfs s’accommodent de tous les changements.

Ils ont une sensibilité profonde, mais leur oscillation entre confiance et découragement, gaieté et dépression, peut donner l’impression qu’ils ont deux personnalités distinctes. Ils peuvent se montrer charmants, séduisants et drôles, mais aussi irritables, sarcastiques et rabat-joie.

Ils sont constamment à la recherche de la variété et de distractions passionnantes. Ils possèdent l’habileté manuelle et mentale nécessaires à l’accomplissement des tâches les plus diverses ; mais ils se lassent facilement et il leur manque souvent l’engagement et le sens pratique qui font les véritables réussites.

Ils ont horreur des besognes fastidieuses, de la routine et de la monotonie. Ils aiment communiquer et peuvent parler de n’importe quoi à n’importe qui. Sans doute parlent-ils trop et écoutent-ils trop peu pour profiter pleinement de leurs relations.

Ils assimilent rapidement les informations, mais ne s’y attardent pas suffisamment pour en tirer le maximum ; ils ont tendance à porter des jugements hâtifs avant de connaître tous les faits essentiels.

Les Cerfs ont besoin d’une intense activité mentale, sinon ils sombrent vite dans l’ennui. Ils vivent dans un univers d’idées et aiment s’attaquer aux difficultés d’ordre mental ; souvent ils veulent en faire plus qu’ils ne peuvent, ce qui les prédispose à l’épuisement nerveux.

Ils changent de travail comme de chemise. En fait, ce sont des « cumulards » nés : ils arrondissent leur fin de mois avec un ou deux petits emplois secondaires.

La ponctualité n’est pas leur fort, et ce n’est pas toujours par manque d’organisation. Cela semble parfois faire partie de l’ordre des choses.

Traits positifs : faculté d’adaptation, polyvalence. Intellectuel, plein d’esprit, logique, bavard, gai.

Traits négatifs : lunatique, changeant, agité, rusé, inconséquent, superficiel, paresseux.

Orientation professionnelle : aviation, communication, danse, électricité, électronique, linguistique, industrie automobile, médias, travail de bureau, politique, relations publiques, sport, littérature.

Enfant

Les petits Cerfs sont des boules d’énergie ; vifs, éveillés, remuants, tout les intéresse.

Ce sont des enfants particulièrement imaginatifs et l’univers qu’ils se sont fabriqué les fascinent tellement qu’ils risquent de le garder pendant leur adolescence, puis à l’âge adulte, confondant illusion et réalité.

Ce n’est pas qu’ils soient menteurs ou qu’ils inventent les choses ; ils sont vraiment persuadés que ce qu’ils racontent est réellement arrivé.

Les enfants Cerfs doivent être encouragés à s’exprimer et recevoir une orientation, car ils n’auront peut-être pas la patience et la concentration nécessaires pour apprendre un sujet à fond. Leur esprit vif se contente trop souvent d’effleurer les sujets.

Parent

Les Cerfs font des parents dévoués, voire trop indulgents ; ils veulent tellement donner à leurs enfants ce qui existe de meilleur en toutes choses, qu’ils ne reculeront devant aucun sacrifice pour cela.

Le problème c’est que plus tard, quand ils attendront de leurs enfants le même dévouement, ils risquent d’avoir une amère déception.

INFLUENCE TERRESTRE : Période de la Floraison.

La Période de la Floraison est le dernier cycle de la saison printanière ; c’est l’époque où les graines semées dans le sol ont germé et commencent à pousser en prenant la forme des futures plantes.

Elle ressemble à la période de jeunesse, quand l’individu se développe pour devenir un être « pleinement adulte ». C’est l’époque où l’on reçoit une grande masse de connaissances, mais où la véritable compréhension est souvent bloquée par la folle exubérance de la jeunesse.

C’est une période où la conscience se développe, où le monde est perçu d’un point de vue plus large. Aussi les gens nés entre le 21 Mai et le 20 Juin, dans la période de la Floraison, ont la capacité de mieux prendre conscience de leur propres possibilités et de leur rôle personnel dans l’ordre des choses ; mais pour cela il leur faut utiliser la vision élargie dont ils disposent et repousser les limites de leurs sens.

Cela signifie qu’ils doivent se créer des occasions pour exercer leur intuition afin de comprendre les choses qui sont hors de portée des sens physiques ordinaires.

La Période de la Floraison est la période de transition entre le printemps et l’été, où les arbres sont couverts de feuilles, les fleurs épanouies, et la Nature tout entière au sommet de sa créativité.

INFLUENCES SOLAIRES.

C’est le mois où les énergies solaires vont peu à peu atteindre leur maximum, au solstice d’été. Les natifs de cette période expriment leur créativité de manière intense et rapide, généralement en trouvant le moyen d’attirer l’attention sur eux.

Ils seront actifs et posséderont de nombreux talents ; mais ils auront tendance à la morosité, ce qui peut être aussi étouffant que la chaleur lourde d’un jour d’été sous un ciel chargé de nuages.

Ils ont un tempérament chaleureux et une nature affectueuse, mais quand ils sont de mauvaise humeur ils peuvent se montrer exaspérants pour leur entourage.

Signe solaire correspondant : Gémeaux.

VENT INFLUENT : Vents d’Est. DIRECTION : Sud-Est.

L’énergie miraculeuse qui fait jaillir une nouvelle vie à l’arrivée du printemps atteint son maximum d’intensité en cette troisième période de la saison ; de l’éveil et de l’activation, on passe à la transformation.

L’influence des Vents d’Est au cours de la Période de la Floraison évoque le temps de la jeunesse, celui où l’on fait certaines expériences pour la première fois. Ces vents apportent l’intrépidité, une qualité de la jeunesse, souvent inconsciente des dangers auxquels elle s’expose.

Comme les natifs des deux cycles vernaux précédents, ceux de la Période de la Floraison auront besoin, pour leur développement personnel, de se montrer prévoyants, ouverts et éclairés.

Mais ils auront davantage besoin du changement et de la stimulation engendrés par le passage d’une situation à une autre. Ils refléteront d’une certaine façon l’esprit de transformation qui fait fleurir arbres et plantes et change l’environnement sous son coup de baguette. C’est cette essence vitale qui change les choses.

Le totem de l’Est est l’aigle, dont on parle dans la rubrique de la Période de l’Eveil (Faucon).

ÉLÉMENTS INFLUENTS : Air + Feu.

L’énergie du Feu élémentaire, associé à l’Est, confère aux natifs de la Floraison le désir impérieux de changer ce qui leur tombe sous la main.

Ce qu’ils oublient souvent, c’est que ce Feu se trouve en eux et que le changement le plus important à effectuer concerne soi-même.

Les natifs de la Floraison sont en général des personnalités brillantes et dynamiques, débordant d’énergie pour faire ce qui les attire ; mais ils sont moins motivés, voire léthargiques, vis-à-vis des préoccupations de leurs compagnons et de leurs collègues. A la consternation de leurs proches, ils se montrent même fluctuants à propos de leurs propres centres d’intérêts.

Ils sont également soumis à une forte influence de l’Air élémentaire, associé au mental, aux pensées et aux idées, au changement et au mouvement.

CLAN ÉLÉMENTAIRE : Clan du Papillon (Air).

Les gens de la Floraison naissent dans le clan du Papillon, régi par l’Air élémentaire. Le papillon en est une bonne représentation parce qu’il est sans cesse en mouvement, qu’il change d’endroit sans arrêt et souvent de manière inattendue.

Les gens nés entre le 21 Mai et le 20 Juin sont pareils au papillon : ils volettent d’une fleur à l’autre à la recherche du nectar ; mais ils ne s’attardent pas et s’envolent rapidement vers une autre source.

On dirait qu’ils sont mus par une insatiable curiosité,qui les entraîne dans un perpétuel voyage d’exploration ; ils cherchent de tous côtés, fascinés par le spectacle qui se déroule sous leurs yeux, mais pas assez, la plupart du temps, pour s’y arrêter.

De même que les papillons contribuent à la pollinisation, de même les natifs de la Floraison aident les autres en leur apportant des idées et des énergies nouvelles.

TOTEM NATAL ET ANIMAL : Cerf.

Il existe de nombreuses variétés de cerfs, de taille et de poids très différents, mais ils ont tous un point commun : leur aspect gracieux.

Les mâles ont des bois qui commencent à pousser au début de l’été et sont pleinement développés au moment de la saison des amours, à la fin de l’automne. Ils perdent leurs bois chaque année, en Janvier-Février, avant la naissance des petits, au printemps ; c’est à ce moment qu’ils sont les plus vulnérables. Cerfs et biches vivent séparément jusqu’à la saison des amours. Les Cerfs se disputent alors les femelles ; toutefois les combats mortels sont rares. Après l’accouplement ils vivent pendant quelques temps en petits troupeaux. Les Cerfs se fondent bien dans l’environnement ; ils sont sensibles à tous les bruits et à tous les mouvements. Ils émettent toutes sortes de cris différents, mais le plus courant ressemble au bêlement du mouton ; si l’animal a peur ou se trouve en danger, son cri peut se faire strident. Les cerfs se nourrissent de végétaux, principalement d’herbe, de bruyère, de jeunes pousses et d’écorces. Il arrive souvent que les biches mettent au monde des jumeaux et même des triplés.

Comme leur totem animal, les Cerfs sont sensibles, vifs et rapides. Ils sont intuitifs et devinent facilement ce qu’éprouvent les autres. Leurs sentiments et leurs émotions se succèdent rapidement ; ils risquent donc d’avoir déjà connu ce que d’autres vivent profondément.

Aussi pourront-ils faire preuve de compassion et de compréhension. Les Cerfs n’écoutent pas toujours très attentivement. Leur esprit tourne à une telle vitesse que ce qu’ils entendent provoque souvent tout un enchaînement d’idées dans leur tête et éveille leurs émotions, et ils éprouvent aussitôt le besoin de les exprimer.

Ceci leur vaut ce que d’aucuns considèrent comme une fâcheuse tendance à interrompre la conversation et à empêcher leur interlocuteur de terminer ce qu’il avait à dire.

Les Cerfs sont épris de beauté, celle des choses et celle des êtres. Observez donc la réaction d’un jeune Cerf à la vue d’une jolie fille !

Mais ce n’est pas toujours la beauté extérieure qui les attire. Ils savent discerner la beauté qui se dissimule derrière un visage. Ils ont le don d’embellir les choses les plus ordinaires. Ce besoin de manifester la beauté s’exprime non seulement sur le plan physique, mais aussi sur celui des émotions, et ils sont capables d’obtenir de ceux qui les entourent le meilleur d’eux-mêmes.

Comme leur totem animal, les Cerfs aiment la compagnie de ceux de leur sexe et sont disposés à partager ce qu’ils ont en commun. De telles relations sont souvent plus durables que les relations avec le sexe opposé, qui peuvent s’avérer difficiles à stabiliser.

De même que le cerf bondit d’un endroit à l’autre, les Cerfs sautent fréquemment d’une idée ou d’une situation à l’autre ; et faute de pouvoir se concentrer sur une chose à la fois, leurs entreprises se soldent souvent par des échecs.

Leur nature a un côté sauvage, incontrôlable, ce qui leur vaut parfois d’être incompris, aussi bien des autres que d’eux-mêmes. Un des buts de leur vie, c’est d’apprendre la valeur de la discipline, de la cohérence et de la persévérance. Ils ont du mal à évaluer le temps et l’énergie à dépenser, si bien que leur vie n’est pas organisée d’une manière pleinement efficace.

TOTEM VÉGÉTAL : Molène.

La molène (Verbascum thapsus) est une plante à feuilles épaisses et veloutées, hérissée de nombreuses hampes florales. Elle peut atteindre un mètre quatre-vingt de haut ; on la trouve dans les endroits incultes et sauvages ainsi que dans les champs. On l’appelle parfois baguette d’Aaron, flanelle ou herbe à duvet, car ses tiges ont l’air de butons et ses feuilles sont couvertes de petits poils blancs qui lui donnent l’aspect d’une flanelle. Ses fleurs jaunes à cinq pétales poussent sur de grandes hampes proches de la tige. Elles s’épanouissent de Juillet à Août.

La molène était considérée comme une plante utile et douée de vertus sédatives. Les Amérindiens l’utilisaient pour traiter la toux et les affections pulmonaires, ainsi que pour les troubles intestinaux. Ses feuilles servaient à la confection de cataplasmes pour le traitement des blessures et des plaies. En tisane, la molène passait pour avoir une action favorable sur les reins et la vessie. L’huile obtenue en écrasant des fleurs fraîches était employée pour faire disparaître les verrues. Les feuilles sèches étaient utilisées par certains Amérindiens dans un mélange qu’ils fumaient en cas d’asthme et de congestion pulmonaire.

Comme leur totem végétal, les Cerfs sont généralement doués pour pas mal de choses et savent se rendre utiles ; ils ont tendance à vouloir s’élever au-dessus des autres ou à se faire remarquer, en dépit d’une nature un peu brouillonne.

TOTEM MINÉRAL : Agate.

L’agate est de la calcédoine, une variété cireuse de quartz, qui souvent borde les cavités rocheuses et présente un aspect strié. Ces couches irrégulières sont dues à des différences de décomposition. Sa couleur varie du blanc au gris, du bleu au vert et du brun au noir.

L’agate est liée aux besoins matériels, c’est pourquoi les occidentaux l’associèrent à la chance. L’onyx est une variété d’agate qui présente des stries noires et blanches, ou brunes et blanches, ou bien vertes. On l’appelait parfois la pierre « qui écoute », parce que, disait-on, elle facilitait la méditation et aidait son utilisateur à « écouter » la voie intérieure de la conscience, le Moi Supérieur.

Les Cerfs auraient intérêt à porter l’agate en pendentif, en collier ou en bague puisqu’elle exerce un effet stabilisateur sur les énergies subtiles de l’aura quand on la porte contre la peau. Elle contribue également à la bonne coordination des choieras situés dans les zones du plexus solaire, du coeur et de la gorge.

Elle aide aussi à stabiliser les émotions, ce qui est impotent pour les Cerfs, toujours à la merci d’émotions violentes. Ils passent souvent si rapidement d’une idée ou d’une situation à l’autre qu’ils n’ont pas le temps de comprendre la vérité qu’elle contient.

Leur totem minéral peut leur être d’un grand secours pour stabiliser leurs énergies et surmonter cette difficulté. De nombreux Amérindiens attribuaient à l’agate des propriétés thérapeutiques.

TOTEM DE POLARITÉ Hibou

Les Cerfs ont besoin d’être guidés par le Hibou, leur opposé polaire, afin de développer leur intellect et d’en faire un outil capable d’ouvrir leur champ de conscience à ce qui se trouve au-delà des apparences immédiates.

Ils adorent accumuler les informations, mais ils ne savent pas les coordonner suffisamment pour en tirer le meilleur parti.

Le Hibou est un visionnaire, un vieux sage capable d’aider le Cerf à maîtriser son intellect, à parvenir jusqu’aux régions de la connaissance intuitive, et par conséquent à voir au-delà des apparences immédiates.

VIE AMOUREUSE ET SEXUALITÉ.

La nature amicale des Cerfs peut facilement s’interpréter comme un goût marqué pour le flirt. Les hommes Cerfs savaient s’y prendre pour « baratiner » les femmes. Ce sont de beaux parleurs qui peuvent faire croire aux femmes à peu près tout ce qu’ils veulent, et celles-ci, fascinées par leur charme, risquent fort de succomber.

Les femmes Cerfs sont elles aussi douées pour la conversation. Dans leurs bons jours, elles sont pleines d’esprit, amusantes, séduisantes. Dans leurs mauvais jours, eh bien disons qu’il n’y a pas moyen de les arrêter !

L’homme et la femme Cerf aiment les préliminaires avant d’aborder la sexualité ; ensuite ils se livreront à une performance presque comparable à leur agilité verbale et mentale. Ils ont tendance à parler même quand ils font l’amour.

La versatilité étant une caractéristique fondamentale de leur tempérament, ils ne brilleront pas, en général, par leur fidélité.

Pour gagner le coeur d’un ou d’une Cerf, il faut partager leurs intérêts. Quant à eux, ils évitent de participer aux tâches domestiques ; et s’ils aiment les bons repas, il est rare que la cuisine les passionne.

Compatibilités : les Cerfs s’accordent avec les Corbeaux et les Loutres (les gens nés entre le 22 septembre et le 22 octobre ; entre le 20 janvier et le 18 février).

Sexualité spirituelle : (+) La sexualité spirituelle des Cerfs est masculine, ce qui signifie qu’ils sont généralement extravertis et actifs. Dans l’activité sexuelle ce sont eux, sans doute, qui prendront l’initiative.

SANTÉ.

Les natifs de la Floraison ont un mental si actif qu’ils ont tendance à se coucher tard et dorment rarement suffisamment. Ils vivent sur les nerfs, si bien qu’ils sont toujours menacés d’épuisement nerveux.

La Période de la Floraison correspond aux bras et aux épaules du corps physique, zones prédisposées aux problèmes de santé. Les organes les plus vulnérables sont les poumons et les bronches ; il faut donc veiller à ce que rhumes et grippes ne se transforment en bronchites et pneumonies.

D’autres problèmes de santé pourraient venir du foie et de toxines accumulées dans l’organisme.

COULEUR : orange.

L’orange se situe entre les rayons jaune et rouge ; le jaune est associé au mental et le rouge au physique si bien que l’orange est considéré comme un pont entre le mental et le physique.

II amène le pouvoir du mental (jaune) dans l’activité physique (rouge). L’orange aura donc pour effet d’activer la pensée, de manifester la créativité. C’est une des leçons que doivent apprendre les Cerfs.

L’orange est chaleureux et gai, et les Cerfs se sentent bien dans une atmosphère chaleureuse et gaie. Dans une atmosphère inharmonieuse leur réaction sera de se replier sur eux-mêmes, de se renfermer.

Vibration musicale : Les Cerfs sont en résonance avec le Mi.

PÉRIODES FAVORABLES.

Meilleurs mois de l’année 21 Mai – 20 Juin ; 22 Août – 22 Octobre ; 20 Janvier – 18 Février.

Meilleur jour de la semaine : Mercredi.

Meilleurs moments de la journée : de 7 h à 9 h et de 19 h à 21 h.

BUT EXTÉRIEUR (CONSCIENT) ET DÉSIR INTÉRIEUR (SUBCONSCIENT).

Le but conscient du Cerf est de relier ensemble, de faire correspondre ; c’est d’établir des relations et de rassembler.

Les Cerfs doivent unir leurs talents et leurs énergies et non les séparer. Par exemple, apprendre à unir la créativité mentale avec l’habileté manuelle, ou bien à adapter les idées au monde sensible.

Ils pensent en général selon un processus logique. Mais les expériences de la vie les amèneront à étendre les processus mentaux au-delà de l’intellect, afin de pouvoir devenir maître du mental plutôt que d’en être le serviteur. Telle est l’orientation de leur désir subconscient.

ALCHIMIE SPIRITUELLE.

Les Cerfs sont entraînés par le vent des idées, d’un centre d’intérêt. à l’autre, et par tout ce qui stimule l’esprit.

Ils sont également mus par un Feu intérieur qui les pousse à changer les choses. Ce qu’il faut pour équilibrer leurs énergies, c’est transformer leurs pensées et leurs idées en une réalité concrète, et c’est en eux-mêmes qu’ils en trouveront les moyens.

S’ils demeurent en compagnie de quelque chose suffisamment longtemps pour regarder au-delà des apparences immédiates, cela leur ouvrira de nouvelles perspectives.

L’influence de la direction est un passage du passif (-) à l’actif (+) ; les polarités élémentaires Feu et Air sont aussi (+). La sexualité spirituelle est également masculine. La combinaison est (- + + et +).

DIFFICULTÉS RENCONTRÉES.

Les Cerfs devront parfois faire face à des expériences qui tendent à les freiner. Ce seront apparemment des revers et des situations contraignantes.

Le but de tels traumatismes est de freiner les Cerfs, parce qu’ils veulent toujours aller beaucoup trop vite. Ils doivent considérer de telles situations comme une bénédiction, car elles leurs fournissent l’occasion de marquer un temps d’arrêt, d’envisager les conséquences et les choix possibles. Elles permettent de « souffler », de reprendre l’équilibre et d’affronter les problèmes vraiment importants.

Les Cerfs doivent développer leurs pouvoirs de concentration, acquérir stabilité et endurance. Ils doivent éviter l’agitation, la dissipation de leurs énergies en vaines tentatives, et aussi s’opposer à leur nature changeante et ingrate.

FONCTION PRINCIPALE ET CHEMIN DE VIE.

La fonction principale des Cerfs est de coordonner, ce qui paraît contradictoire dans leur vie, en un ensemble harmonieux.

Leur chemin de vie les amène à reconnaître que pour trouver leur équilibre ils doivent harmoniser en eux intellect et intuition, raison et émotion, conscient et subconscient. Leur travail consiste à éliminer les divisions qu’ils découvrent en eux.

Les Cerfs font preuve d’une grande curiosité, ce qui semble les entraîner sur la voie des nouvelles expériences et du changement continuel. Le but spirituel de la curiosité est de parvenir à la connaissance et celle-ci, pour être valable, doit être appliquée.

Les Cerfs obtiennent un résultat concret quand ils se rendent compte que la connaissance acquise par l’expérience doit servir à faire des choix précis. C’est quand ils préfèrent ce qui est vraiment valable à ce qui est transitoire et sans grand intérêt, quand ils persévèrent jusqu’à l’obtention des fruits, que les Cerfs obtiennent la consécration de leurs efforts.

COMMENT SE COMPORTER AVEC LES CERFS.

Ne sous-estimez pas l’intelligence des Cerfs ; débattez avec eux des problèmes délicats, mais souvenez-vous qu’ils sont vulnérables sur le plan émotionnel. Ne soyez pas trop vif ou trop émotif.

Sachez écouter. Les Cerfs aiment parler mais ils détestent qu’on leur coupe la parole. Pour eux, un bon interlocuteur est quelqu’un qui écoute ce qu’ils ont à dire.

Les Cerfs aiment la variété et détestent la routine. Aussi, essayez de leur présenter les choses ordinaires de manière originale. Ce sont des gens nerveux ; alors faites en sorte qu’ils se sentent bien et détendus en votre compagnie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *